• Ne dites pas à ma mère que je suis voyante,elle me croit libraire à Vancouver, d'Eileen Cook

    Un livre dans la lignée de ceux d'Agnès Abécassis.
    Une lecture à 99,999% girly .

    Une lecture fraîche ,distrayante et par moments très drôle, tous les stratagèmes ourdis par Sophie pour persuader Doug qu'il n'est plus rien sans elle sont impayables.

    Des longueurs aussi lorsque notre héroïne passe de l'anonymat à la presque célébrité,les moments où elle passe sur les ondes sont ,pour moi ,très/trop longs.

    On aime suivre ses péripéties,les soirées crème glacée en pyjama.

    Les personnages sont très attachants,avec pour ma part une légère préférence (hormis pour Sophie) pour ce cher bon vieux Nick,amoureux éperdu malgré lui,alors qu'à contrario,je n'ai pas aimé le personnage de Doug que j'ai trouvé superficiel et matérialiste.

    Un livre de spiritualité et paranormalité  sans juger ni les sceptiques et autres cartésiens ni les plus ouverts.

    Une oeuvre qui ne restera pas dans mon top 3 mais que je relirai avec plaisir tellement cette vague de fraîcheur et de légèreté fait du bien à l'âme.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :